Site de la ville de Gémenos (Aller à l'accueil)


Navigation principale




En un clic

AquaGem - Espace aquatique Office de Tourisme de Gémenos Espace A. Giraldi Maison des Jeunes


Vous êtes dans : Accueil > Office de Tourisme de Gémenos > A la découverte de notre patrimoine

A la découverte de notre patrimoine

1 – PARC DU FAUGE

Du nom du cours d’eau qui le traverse, il se situe au centre du village. Lieu idéal pour se promener, il dispose d'une aire de jeux pour les enfants, d'un boulodrome, et d'aires de repos dans des endroits ombragés. L'eau et les arbres offrent une température toujours fraîche et agréable.

 

2 - LE LAVOIR

Construit en 1869, il a été restauré à plusieurs reprises (déjà en 1946 et en 1985). Au cours de la première restauration, le passage du canal des Arrosants, qui le desservait, a été modifié et organisé pour séparer les eaux de lavage des eaux de rinçage. En 2005, l’aménagement du Lavoir en salle d’exposition a respecté la physionomie du lieu en conservant un bassin d’eau qui coule en son centre. Cette réhabilitation a été récompensée par le prix départemental des Rubans du Patrimoine 2006 et permet d’accueillir aujourd’hui plus d’une trentaine d’expositions par an.

3 – LA RUE DES ARTISTES

Cette rue tire son nom d’une famille d’artistes qui y a résidé. Joseph Frégier était peintre, Marius Frégier santonnier et Louis Frégier, peintre de batailles.

 

 

 

4 – LA RUE DE LA COURTINE

Sa première maison accueillit le jeune Baptistin Mestre qui connut le succès sous le nom de Maurice Chevalier. Cette rue vous amène au Grand Cavaillon (en provençal, « cavaïoun » signie perché), admirable point de vue sur la plaine de Gémenos, le Garlaban et, par beau temps, la basilique Notre-Dame de la Garde.

 

5 – LA FONTAINE DE LA PIGNE

Surmontée d’une pomme de pin en pierre, elle est la plus ancienne fontaine du village puisqu’elle appartenait à l’ancien domaine du château d’Albertas. Elle se trouve rue Massilié, la rue des Marseillais. Marcel Pagnol y tourna des scènes du film Regain.

 

6 – LE PARC JEAN–BAPTISTE D’ALBERTAS

Ce jardin au cœur de la ville est un espace de détente et de loisir jouissant d’un magnifique plan d’eau*. De nombreuses manifestations y sont organisées durant la saison estivale.

*interdit à la baignade

7 – LES GRANGES

A l’Est de l’Hôtel de Ville se trouvent les Granges du château. Le bâtiment de 4000 m2 forme un vaste ensemble implanté autour d’une cour carrée pourvue d’un bassin avec jet d’eau. Elles abritaient autrefois les dépendances du château : logements, ateliers, écuries, greniers, caves à vin et même un cabaret ! Sur la façade Nord, à l’entrée de la cave, on peut observer une sculpture de Bacchus, répertoriée à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Les Granges font l’objet d’un important projet municipal de restauration et d’aménagement de logements.

 

8 – LE CHÂTEAU D’ALBERTAS, ACTUEL HÔTEL DE VILLE

Devant le château s’étire une longue place prolongée d’un jardin floral dont les plans d’origine auraient été dessinés par un disciple de Le Nôtre, maître jardinier du château de Versailles. On y trouve au milieu des plans d’eau une fontaine rehaussée des Gémeaux, emblèmes de Gémenos. À l’intérieur, un escalier du XVIIIe siècle mène à un vitrail représentant le blason de la Ville. De remarquables boiseries ornent l’ancienne salle de chasse du château devenue salle des mariages depuis 1987.

 

9 – LA FONTAINE DU MARQUIS

Datant du XVIIIe siècle, elle se trouve en face de la façade Est du château d’Albertas.

 

 

 

 

10 – LA PLACE CLÉMENCEAU

Dotée d’un remarquable olivier, cette place est idéale pour une pause au son de la fontaine des quatre canons.

 

 

 

11 – LA HALLE DES ARCADES

La Halle des Arcades ac.cueille un marché le mercredi matin. Rendez-vous gourmand autour de produits locaux

 

 

 

12 – L’EGLISE SAINT MARTIN

Elle a été édifiée à la fin du XVIIIe siècle sur l’emplacement de l’ancienne église Saint- Sébastien, construite à la fin du XVe siècle. A voir :

• 6 vitraux, reproductions des XIIIe et XIVe siècles, qui racontent la vie de Saint-Martin, patron de Gémenos,

• plusieurs tableaux dont la Cène de Michel

Serre, peintre marseillais du XVIIIe siècle.

 

 

13 – LE QUARTIER DE VERSAILLES

Ce quartier tire l’origine de son nom des magnifiques jardins du château d’Albertas. Parmi les plus anciens du village, il est réputé pour son ensoleillement et son art de vivre dans de petits jardins situés en face des maisons, de l’autre côté de la rue. Il abritait jusqu’au milieu du XXe siècle des petites industries (usine à tanin, moulin à huile…). Au début de la rue de Versailles se trouve une charmante petite fontaine où les femmes lavaient autrefois leur linge en s’échangeant les dernières nouvelles du village…

 

14 – LA CASCADE DE FLORE

La cascade et la fontaine de Flore, ainsi nommées en l’honneur de la déesse Flore, constituent les derniers vestiges des jardins du château. L’eau qui y coule provient de la source de Saint-Pons et alimente le bassin du charron agrémenté de 100 jets d’eau.

 

UN PEU DHISTOIRE

Héritage du temps, les nombreuses fontaines du village témoignent de la présence prépondérante de l’eau à Gémenos qui doit notamment son développement à cet élément, source de vie et d’activités.

 

 

Recommander cette page Haut de page