mardi, 07 avril 2020 08:00

Coronavirus COVID-19

Cette page est mise à jour régulièrement en fonction des informations que nous aurons à vous transmettre dans le cadre du COVID-19

Communication régionale du 28 avril

2020 04 28 OUTILS ENTREPRISES

Communication préfectorale du 20 avril

ARRÊTÉ PREFECTORAL

INTERDISANT L'ACCÈS AUX BAIGNADES AMÉNAGÉES ET PORTANT FERMETURE DES PISCINES À USAGE COLLECTIF DES BOUCHES-DU-RHÔNE

LE PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES CÔTE D'AZUR LE PRÉFET DE LA ZONE DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ SUD PRÉFET DES BOUCHES-DU-RHÔNE

 VU     le code de santé publique et notamment les articles Ll332-l à Ll332-9, 01332-1 à 01332-54 et L1337-l à L1337-10 relatifs aux piscines et baignades aménagées et aux baignades artificielles, ainsi que les articles L.1311-1 à 4 relatifs aux attributions du maire en matière d'hygiène générale ;

VU     le code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L2212-l à 9, relatifs aux pouvoirs de police générale et administrative du maire ;

VU     le code de la construction et de l'habitation, et notamment ses articles L123-l à 4, relatifs à la police spéciale du maire pour les établissements recevant du public ;

VU     l'arrêté ministériel du 7 avril 1981 fixant les dispositions administratives applicables aux piscines et baignades aménagées ;

VU      l'arrêté ministériel modifié du 7 avril 1981, fixant les dispositions techniques applicables aux piscines et les baignades aménagées,

VU     le décret n°2019-299 du 10 avril 2019 relatif à la sécurité sanitaire des baignades artificielles et ses arrêtés d'application ;

VU   l'arrêté du 14 mars 2020 modifié po1tant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 ;

VU     le décret n° 2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19 ;

VU      le document d'expertise et de référence sur le sujet covid-19 et eaux de piscines sur lequel s'appuie l'avis de la société française d'hygiène hospitalière du 9 mars 2020 ;

CONSIDERANT la situation sanitaire exceptionnelle et les dispositions nationales mises en œuvre notamment en vue du confinement de la population ;

CONSIDERANT la forte mobilisation de l’agence régionale de santé PACA dans la gestion de cette situation sanitaire exceptionnelle et l'impossibilité de poursuivre le programme de surveillance des eaux de loisirs ;

CONSIDERANT la nécessité de respecter les normes de désinfection appropriées dans les bassins de piscines et de mettre en place les comportements individuels adaptés indiqués dans l'avis de la société française d'hygiène hospitalière du 9 mars 2020 afin d'éviter le risque de transmission hydrique du virus Covid-19 ;

Sur proposition du directeur général de !' Agence Régionale de Santé Provence Alpes Côte d’Azur :

ARRÊTE

Article 1er

Les baignades aménagées et les baignades artificielles de l'ensemble du département des Bouches-du-Rhône sont interdites à la fréquentation du public à compter de la signature du présent arrêté et jusqu'à son abrogation.

Les piscines publiques et privées à usage collectif du département des Bouches-du-Rhône sont fermées à compter de la signature du présent arrêté et jusqu'à son abrogation.

Article 2

 Les responsables des piscines collective s et publiques devront prendre les mesures nécessaires afin d'éviter la prolifération de moustiques vecteurs pendant la période de fermeture.

Article 3

 Le présent arrêté est affiché sur site et dans les mairies concernées, en un lieu visible pour les usagers.

Les responsables des baignades et des piscines collectives publiques et privées informent les usagers, clients, résidents, par tout moyen respectant les mesures de confinement, des dispositions du présent arrêté.

Article 4

 Le présent arrêté sera abrogé en fonction des dispositions et instructions nationales et selon des prescriptions techniques qui permettront de garantir la sécurité des baigneurs.

Article 5

 Le présent arrêté est notifié aux responsables des baignades et des piscines publiques et privées à usage collectif.

Il est transmis aux maires des Bouches-du-Rhône, au Directeur Départemental de la Protection des Populations et au Directeur Régional de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale.

La présente décision peut faire l'objet d'un recours gracieux ou hiérarchique dans le délai de 2 mois.

Ce recours administratif prolonge de 2 mois les délais précédemment autorisés. La présente décision peut être déférée à la juridiction administrative dans un délai de 2 mois à compter de sa date de notification.

Le juge administratif compétent peut être saisi par l'application Télérecours citoyens accessible à partir du site www.telerecours.fr.

Article 6

Le secrétaire général de la préfecture des Bouches-du-Rhône, le sous-préfet d'Aix-en­ Provence, le sous-préfet d'Istres, le sous-préfet d'Arles, les maires des Bouches-du-Rhône, le directeur départemental de la sécurité publique, le commandant du groupement de gendarmerie, le directeur général de l’Agence Régionale de Santé PACA sont chargés chacun en ce qui le concerne de l'e exécution du présent arrêté.

 

Communication du Département 13 et de la Métropole Aix-Marseille Provence du 22 avril 2020

2020 04 22 Courrier Presidente Martine VASSAL 1

2020 04 22 Courrier Presidente Martine VASSAL 2

2020 04 22 Courrier Presidente Martine VASSAL 3

Communication municipale du 6 avril

2020 04 06 ecoles

Communication municipale du 6 avril

2020 04 06 hopital aubagne

 Communication gouvernementale du 1er avril

 

Attestation de déplacement dérogatoire et justificatif de déplacement professionnel

Attestation de déplacement dérogatoire et justificatif de déplacement professionnel
1 avril 2020

Depuis janvier 2020, une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée depuis la Chine.
Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur ce qu’est le Coronavirus COVID-19 et les recommandations pour votre santé sur la plateforme :
  gouvernement.fr/info-coronavirus external link

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Le 27 mars 2020, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé la prolongation des mesures de confinement jusqu'au 15 avril 2020.

Des dérogations sur attestation sont possibles dans le cadre de :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr).
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie. 
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

L'attestation numérique de déplacement dérogatoire

large

Un dispositif de création numérique de l'attestation de déplacement dérogatoire est désormais disponible, en complément du dispositif papier toujours valide.

Après avoir rempli les informations sur un formulaire en ligne, un fichier .PDF est généré apposé d’un QR Code comprenant l’ensemble des données du formulaire, ainsi que la date et l’heure de génération du document. Ce fichier doit être présenté lors du contrôle sur smartphone ou tablette.

Ce service est accessible sur tout type de terminal mobile au travers d'un navigateur. Il a été conçu pour être facilement utilisable par les personnes en situation de handicap.

Par ailleurs, aucune donnée personnelle n'est collecté. Et aucun fichier n'est constitué.

 
 

L'attestation de déplacement dérogatoire

Elle est téléchargeable ci-dessous, au format .pdf, ou peut être rédigée sur papier libre. Pour une meilleure accessibilité, l'attestation de déplacement dérogatoire est désormais disponible en format .txt, .docx et en langue anglaise.

drapeau-uk
large
 

Le justificatif de déplacement professionnel

Il est téléchargeable ci-dessous, au format .pdf, ou peut être rédigée sur papier libre. Pour une meilleure accessibilité, le justificatif de déplacement professionnel est désormais disponible en format .txt, .docx et en langue anglaise.

drapeau-fr
large
large
large
drapeau-uk
large
 

Communication municipale du 31 mars 

2020 03 31 communiqué municipal

Communication gouvernementale du 27 mars

Point de situation

#RestezChezVous

Le 27 mars 2020, le Premier ministre a annoncé le renouvellement du confinement pour deux semaines supplémentaires, soit jusqu’au mercredi 15 avril. Les mêmes règles que celles actuellement en vigueur continueront à s’appliquer. Cette période de confinement pourra être prolongée si la situation sanitaire l’exige.

En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité, y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces, dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés  ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
 

Les informations essentielles

Quels sont les signes ?

Fièvre, Maux de tête, fatigue, Toux et maux de gorge, Courbatures, Gêne respiratoire

Comment se transmet-il ?

1 - Face à face pendant au moins 15 minutes, 2 - Par la projection de gouttelettes
 
 

Les réflexes à adopter

Les gestes barrières à adopter

  • Lavez-vous très régulièrement les mains
  • Utilisez un mouchoir à usage unique et jetez-le
  • Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir
  • Saluez sans se serrer
la main, évitez les embrassades

La distance sociale préconisée


Pour tenir la maladie à distance, restez à plus d’un mètre de distance les uns des autres
 

 

 

 

 Communication de la croix rouge

2020 03 27 Croix rouge chez vous pour mairie

 

Communication nationale du 26 mars

 Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19 :

En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité[1] dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés  ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative

[1] Y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèce

 

Les deux documents nécessaires pour circuler sont disponibles :

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d'une amende de 135 euros avec une possible majoration à 375 euros et 1 500 euros en cas de récidive. En cas de doute sur ces restrictions de déplacement, vous pouvez consulter les questions / réponses en cliquant ici.

 

Communication municipale du jeudi 26 mars

2020 03 25 desinfection des voies

 

Communication de la Présidente de la Métropole Aix-Marseille Provence relative aux transports

2020 03 25 courrier presidente vassal 1

 

Communication de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat

2020 03 20 artisans

 Communication municipale du mercredi 25 mars 2020

2020 03 25 ccas

 

Communication municipale du lundi 23 mars 2020

2020 03 23 communication municipale

 

MESSAGE DU 12 MARS DIFFUSE PAR LA COMMUNAUTE PROFESSIONNELLE TERRITORIALE DE SANTE (CPTS GARLABAN SAINTE BAUME)

 

Madame, Monsieur,

Vous avez plus de 80 ans et/ou votre santé est fragile

Vous devez éviter la fréquentation des salles d’attente des cabinets médicaux et paramédicaux et des pharmacies.

Contactez vos professionnels de santé (médecin généraliste, pharmacien,
infirmier) : ils pourront s’organiser pour que le renouvellement de vos
traitements chroniques et le portage des médicaments à domicile soient
effectués en vous évitant les salles d’attente et pharmacies.

Évitez les horaires de sortie d’école et de bureau (après 11h00 le matin et 16h30 l’après-midi)

 

En cas de suspicion, appelez le 15.

Ne pas aller aux urgences de l’hôpital.

 

CPTS GARLABAN SAINTE BAUME
Aubagne – Gémenos – Cuges-les-Pins – Plan d’Aups Sainte Baume– Riboux Carnoux-en-Provence – Roquefort-la-Bédoule – La Penne sur Huveaune

 

 

 

 

INFORMATION DU 2 MARS DIFFUSEE PAR LA PREFECTURE DES BOUCHES DU RHÔNE


Sur instruction du ministre de l'Intérieur, vous trouverez ci-après les décisions et consignes arrêtées ce matin par le Gouvernement s’agissant du coronavirus COVID-19.

Préalablement à la lecture et à la mise en œuvre de ces consignes, il vous est précisé que:

* la zone rouge correspond au foyer de Wuhan en Chine,
* les zones oranges correspondent essentiellement aux foyers suivants :  Chine ailleurs qu'à Wuhan, Hong-Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Japon, Iran et Italie.

Consignes Stade 2 COVID-19 (29 février)

Passage du stade 1 au stade 2 

Le stade 1 avait pour objet de freiner l’introduction du virus sur le territoire national, le stade 2, déclenché par l’identification de zones (« clusters ») de circulation du virus sur le territoire national, a pour objet de freiner la propagation du virus en France, le stade 3, caractérisé par la circulation du virus sur l’ensemble du territoire (épidémie déclarée), aura pour objet de gérer dans les meilleures conditions les conséquences de l’épidémie.

Toutes les mesures adoptées ce jour ont vocation à être réévaluées en fonction de l’évolution de la situation.

Consignes relatives aux voyages

Le passage du stade 1 au stade 2 justifie :

·         l’abandon de la règle du maintien en quatorzaine pour les personnes revenant des zones oranges (maintien en revanche pour les retours de zone rouge). Les personnes revenant des zones oranges sont invitées à ralentir leur vie sociale et à s’auto-surveiller (prise température deux fois par jour). Cette nouvelle mesure entraîne la levée des mesures de quatorzaine qui étaient en cours.

·         une consigne d’éviter les voyages hors de l’Union européenne ou dans les zones à risques en Europe (identifiées sur le site du MEAE), sauf nécessité avérée.

Consignes relatives aux « clusters » (zones de circulation active du virus)

Les mesures applicables jusqu’à nouvel ordre au sein des clusters identifiés par les ARS sont :

·         annulation de tous les évènements publics ;

·         fermeture dès lundi 2 mars des établissements scolaires particulièrement touchés, associée à une démarche d’évaluation épidémiologique permettant d’identifier qui tester et de recalibrer si nécessaire les mesures de fermeture dans les jours à venir;

·         incitation aux habitants à recourir au télétravail et à éviter de circuler hors de la zone (et en tout cas de rejoindre des rassemblements publics hors de la zone) ;


A ce stade, deux clusters sont identifiés par les ARS : 

·         un cluster dans l’Oise (communes particulièrement concernées : Creil, Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lamorlaye, Lagny-le-sec). La mesure relative aux annulations d’évènements publics s’applique sur l’ensemble du département de l’Oise, les autres mesures s’appliquent dans les 5 communes particulièrement concernées.

·         un cluster à La Balme en Haute-Savoie. 


Consignes relatives aux masques 

·         le port des masques filtrants FFP2 est réservé aux seuls personnels soignants pratiquant des soins hospitaliers invasifs (soins intensifs) ;

·         le port des masques chirurgicaux (anti-projections) est réservé aux personnes malades, aux praticiens de santé recevant des malades, aux personnes chargées du secours à victimes et des transports sanitaires ;

·         le reste de la population ne doit pas porter de masque. Les officines ont été invitées à ne pas diffuser de masques en dehors des cas mentionnés plus haut.

Consignes relatives aux évènements et rassemblements publics 

·         Annulation de tout évènement public dans les clusters (cf ci-dessus) ;

·         Annulation de tout évènement public rassemblant plus de 5000 personnes dans un espace confiné ;

·         Décision d’annulation au cas par cas par les préfets en lien avec les maires pour les évènements, y compris en milieu ouvert, rassemblant des populations issues de zones concernées par la circulation du virus et de zones non encore infectées. Centralisation à Paris (ministère de l’intérieur) pour tout évènement réunissant plus de 40 000 participants.

Consignes grand public (à relayer par des campagnes de communication saturantes)

·         Lavage régulier des mains

·         On tousse et on éternue dans son coude

·         On utilise des mouchoirs à usage unique

·         On ne se sert plus la main 

·         On appelle le 15 si symptômes

·         On reste chez soi si on est malade

·         On ne porte pas de masque si on n’est pas malade

Organisation gouvernementale

·         Le ministère de la santé, à la tête d’une task force interministérielle, assure la conduite opérationnelle de la crise.

·         Une cellule permanente est ouverte au ministère de l’intérieur pour prendre en compte les enjeux éventuels liés à l’ordre public.

 

 

MESSAGE DIFFUSE JEUDI 27 FEVRIER

 

A ce jour, en France, il n’y a pas d'épidémie de Coronavirus, mais les autorités appellent toutefois à la vigilance.

En cas de nécessité, la commune de Gémenos dispose de 15 000 masques et pourrait les mettre à disposition de la population, très rapidement, en cas de besoin

Comme lors de chaque risque d'épidémie, des mesures de précaution sont à respecter. L'Organisation mondiale de la santé recommande d'adopter une série de "gestes barrières"  C'est la meilleure façon de se protéger et de protéger son entourage :

  • Se laver les mains consciencieusement
  • Se couvrir la bouche ou le nez si vous toussez ou éternuez
  • Maintenir une distance de sécurité d'un mètre avec les personnes qui vous semblent présenter des symptômes comme la fièvre, la toux ou des difficultés respiratoires.

Tout savoir https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus