Imprimer cette page
mardi, 03 novembre 2020 09:24

Des discours aux actes, il n'y a qu'un pas...

Des discours jusqu’aux actes, il n’y a qu’un pas, à nous de vouloir et savoir le franchir

Depuis des mois, nous déplorons tous une lente asphyxie de nos petits commerçants qui font face aux directives que l’État impose afin de lutter contre la COVID-19.

Au-delà d’un logo que chacun est libre d’apposer autour de sa photo sur les réseaux sociaux, je considère qu’il est indispensable que chacun prenne la mesure du fléau qui nous impacte et qui pénalise nos commerces locaux. Il faut arrêter de tergiverser, faire face à la réalité de notre quotidien et lier le geste à la parole.

Certains Maires ont fait le choix de prendre un arrêté municipal afin de permettre à tous les commerces de leur commune d'ouvrir. Il semblerait en effet plus opportun de rentrer dans une échoppe 1 par 1, plutôt que se masser à plus de 500 personnes dans une surface de plus grande envergure. Certes, l’action peut sembler populaire, mais elle demeure symbolique, a fortiori lorsque l’on sait que dans les deux heures qui suivent, la préfecture annule l’arrêté en question.

Pour ma part, je considère que la gravité de la situation doit nous conduire vers plus de fermeté dans l’application du confinement et des mesures visant à instaurer le couvre-feu, quitte à l’étendre, puisque de toute façon les commerces sont fermés ! Et ce qui est malheureusement avéré, c’est que si ce confinement n’est pas respecté avec la pleine implication de chacun, nous passerons tous des fêtes de fin d’année, confinés et cela ne fera qu’aggraver une situation déjà tendue pour l’économie de notre commune.

Nous restons évidemment mobilisés pour soutenir le commerce local. Je ne les détaillerai pas ici, car leur fonctionnement est conditionné par leur activité, mais vous pouvez tout de même consommer auprès de nombreux commerçants Gémenosiens, via des systèmes de « Click and Collect » et de « Drive » qui doivent permettre l’application sans faille des mesures sanitaire et des gestes-barrière.

De notre côté, la municipalité met tout en œuvre pour soutenir nos commerçants. C’est la raison qui m’a amené à avancer de trois mois, notre opération « Consommez malin, consommez gémenosien ». Cette action concrète d’envergure a permis d’injecter dans l’économie gémenosienne la somme de 250 000 € dès le mois de septembre. Nous étudions toujours, en fonction de ce que la loi nous permet,  d’autres moyens de venir en aide à nos commerçants. Nous travaillons, entre autres, sur la possibilité de mettre en place une plateforme numérique d’achat en ligne dédiée aux commerces Gémenosiens.

Donc, je vous le répète, respectons le confinement et les gestes-barrière ! Ce sera la meilleure façon de nous protéger et de permettre à nos commerçants d’ouvrir le plus rapidement possible pour le bonheur de tous.