A Gémenos, la forêt occupe l'étage situé entre 110m et 790m environ.

 La végétation des collines de Gémenos est caractéristique des paysages de la Provence calcaire :

  • Forêt de chênes verts (yeuses), accompagnée de diverses espèces à feuilles persistantes : Filaires, Nerprun, Viorne-tin, Fragon (petit houx), Pistachier térébinthe, Aubépine, Lentisque...
  • Forêt de chênes blancs (chênes pubescents) qui occupe quelques hectares et qui renferme de nombreuses essences à feuillage caduc : Houx, Erable, Sorbiers, Tilleuls, Noisetiers...
  • Futaie de pin d'Alep sur 94 % des bois communaux : à Gémenos, le canton du Super Gémenos présente une forêt de pins d'Alep exceptionnels pour leur qualité au plan génétique. Ces plantations sont sélectionnées au niveau national pour la récolte de graines ;
  • Garrigue à chêne kermès occupant 188 hectares environ ;
  • Pelouse à Brachypodes ponctuant les éboulis au niveau des reliefs.

 

Après le passage de l'incendie de forêt du 20 août 1990 au cours duquel près de 800 hectares sont détruits, une réhabilitation paysagère et forestière a été entreprise par l'Organisme National des Forêts pour la commune et a permis la plantation de plus de 60 000 arbres (feuillus et résineux) : arbres de Judée, érables de Montpellier, frênes à fleurs, cyprès de Provence, chênes pubescents, micocouliers, sorbiers domestiques...

En outre, deux sites sont inscrits à l'inventaire régional des Zones d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristiques : la vallée de Saint-Pons et les Crêtes.

A Gémenos, la diversité de la flore constitue un intérêt majeur pour tous les amoureux de la nature. En effet, la petite flore offre son cortège de plantes à fleurs telle que l'immortelle, le lin, la mauve, la gueule de loup, l'iris sauvage...

On peut trouver aussi dans cet éclat de verdure une des plus rares espèces de plantes qui ne pousse que dans le massif des calanques et son pourtour : la Gouffeia arénarioides. Cette fleur annuelle pousse dans les casses rocheuses et éboulis. Elle fait l'objet d'une protection totale et s'inscrit dans la longue liste des espèces protégées.

En ce qui concerne les essences nobles, le pin d'Alep est le plus présent sur la commune. Il est accompagné de nombreuses essences forestières telles que les chênes, les érables, les frênes, les arbres de Judée...Tous ces peuplements bénéficient d'une gestion et protection assurée par l'ONF.